Présentation | Maroc Export

Nos secteurs

Textile Plasturgie Pharmacie IT IMME Chimie, Parachimie BTP Automobile Audiovisuel Cuir Culture Formation Electrique & Electronique Eau Aéronautique

Présentation

Le BTP est considéré comme l'un des piliers de l’économie marocaine de par sa forte valeur ajoutée et sa contribution à plus de 7% au PIB national. Il draine la plus grande part d’investissements directs étrangers, environ 50%. Les investissements dans les travaux publics représentent 36% du total des investissements réalisés dans le BTP.

 

Le Maroc reste un grand chantier à ciel ouvert, ce qui permet d’entrevoir un avenir prometteur  pour le secteur au vue des nombreux chantiers d’infrastructures prévus au cours des années à venir. A titre indicatif, on peut citer les projets ci-après:

 

-  Constructions de villes nouvelles (Charafate vers Tanger, Lakhyata vers Casablanca, Tamansourt vers Marrakech et Tamesna vers Rabat)

 

-  Projets de logements sociaux : lutte contre l’habitat insalubre (« villes sans bidonvilles »)

 

- Infrastructures : Programme National de Construction des Routes Rurales, lignes ferroviaires Atlantique et Maghrébine, Tramway, lancement d’un nouveau port à Safi et extension de celui de Dakhla

 

-  Immobilier touristique : avec le Plan Azur pour l’Aménagement de stations balnéaires (Saidia, Lixus…)

 

-  Immobilier professionnel : projets immobiliers spécifiquement dédiés aux professionnels.

 

-  Immobilier industriel : construction de 22 Plates-formes Industrielles Intégrées (P2I) basées sur le plan Emergence II et destinées à l’offshoring, l’agroalimentaire, l’aéronautique ou l’automobile.

 

Aujourd’hui, capitalisant sur l’expertise de grands groupes marocains spécialisés dans le BTP, le Maroc exporte ces dernières années son savoir-faire.

 

Les deux principaux marchés à l’export sont l’Espagne et la France. Toutefois, l’Afrique subsaharienne constitue pour le Maroc le meilleur relais de croissance.

 

Plusieurs projets sont menés actuellement par des Marocains que ce soit dans l’immobilier ou la construction d’infrastructures (ports, ponts, aéroports, routes et logements).

 

Aucune actualité n'est en ligne pour le moment
Aucun événement n'est en ligne pour le moment

Chiffres-clés

Evolution de la consommation nationale du ciment au mois de Mai :  

 

                        2013               2014       Evolution
 MoisCumulMoisCumulMoisCumul

Vente (en T)

1 414 8956 408 4551 351 7456 192 458- 4.46%-3.37%

                                                                                                                                             Source: Association Professionnelle des Cimentiers

Evolution de la vente du ciment au 1er semestre: (en million de Tonnes) 

 

 20132014VAR 2014/13
Vente (en M.T) 6.41 6.19     -3%

Source: Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville

 

Evolution de l'emploi dans le secteur BTP :

 
   2013  2014VAR 2014/13
Personnel988 000976 000     -1%

Source: Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville

 

Principaux indicateurs dans le logement social :
 

 

Fin Mars 2014Nombre de logements
736 Conventions signées         1 263 364
586 Projets autorisés            420 123
510 Projets mis en chantier            366 424
299 Certificats de conformité              90 539

Source: Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville

 
Principaux indicateurs dans le logement social au 1er trimestre :
 

 

   2013  2014VAR 2014/13
Autorisation13 42524 821     -46%
Mise en chantier11 66724 022     -51%
Certificats de conformité7 8067 868       -3%

Source: Ministère de l'Habitat de l'Urbanisme et de la Politique de la Ville

 

 

Atouts & Opportunités

Le BTP est un secteur stratégique de l’économie marocaine dont la vocation exportatrice se confirme d'année en année.

Le programme d’investissement du Maroc est de 600 milliards MAD dans les trente prochaines années dans le domaine des infrastructures. Ce programme inclut la construction d’autoroutes transversales pour plus de 100 milliards MAD. Quelques 200 milliards MAD seront investis dans le réseau ferroviaire. L’extension des plateformes aéroportuaires menacées de saturation et la création de nouveaux aéroports pour la somme de 240 milliards de DH. Enfin 60 milliards MAD seront investis dans l’aménagement des ports du royaume.

D’autres atouts offrent au secteur un avenir prometteur dont notamment :

§  Les engagements des pouvoirs publics  à confier une part importante des projets d’infrastructures aux entreprises locales

§  La compétitivité de la main d’œuvre  et la qualité des infrastructures livrées

§  L'existence d’une politique nationale de mise à niveau des infrastructures routières, ferroviaires, électriques et d’assainissement.

§  L'ouverture vers le marché de l’Afrique subsaharienne.

 

Liens utiles : 

 

www.fnbtp.ma
www.mtpnet.gov.ma

www.mhu.gov.ma/