Présentation | Maroc Export

Nos secteurs

Textile Plasturgie Pharmacie IT IMME Chimie, Parachimie BTP Automobile Audiovisuel Cuir Culture Formation Electrique & Electronique Eau Aéronautique

Présentation

 Les industries de traitement de l’eau sont un secteur stratégique de l’économie marocaine. le Maroc dispose aujourd’hui d’un véritable tissu de PME capitalisant  sur une expertise dans les technologies de l’eau allant de la construction des barrages, en passant par les systèmes d’irrigation jusqu’au traitement et acheminement de l’eau potable aux populations. 

 

Le savoir-faire des entreprises marocaines est notamment avéré  dans plusieurs métiers : traitement et recyclage des eaux usées, gestion des eaux pluviales, traitement et recyclage des eaux industrielles, potabilisation d’eau, dessalement des eaux.

 

Ce savoir-faire est le fruit d’une politique publique  qui a pris  les devants dès l’Indépendance pour doter le pays d’une politique hydrique à même de répondre aux besoins de la population.

Sur le plan institutionnel, et sous l’autorité du Conseil Supérieur de l’eau, les acteurs clés de la politique de l’eau au Maroc sont le secrétariat d'État de l'eau (SEE) et le Ministère de l’Intérieur en tant que tutelle des communes. Au niveau opérationnel, les responsabilités sont réparties entre 3 exploitants privés, 12 régies municipales et l’ONEE (Office National d’Electricité et d’Eau Potable). En plus de ces institutions, 9 agences de bassin hydraulique (ABH) sous la tutelle de la SEE sont chargés de la gestion de la ressource. 

 

La distribution d'eau est déléguée à des opérateurs privés dans quatre villes — Casablanca, Rabat/Salé, Tanger et Tétouan tandis qu'elle est assurée par des régies municipales dans douze autres villes et par ONEE dans 532 petites et moyennes villes. L'ONEE assure également la production d'eau qui est revendue aux régies et opérateurs privés. Il assure aussi l'assainissement dans une soixantaine de communes.

 

Le secteur de l’eau est  ouvert sur l’International. La Banque Africaine de Développement, la Commission européenne, suivis de la Banque mondiale, apportent leur soutien à un ensemble de programmes. Les principaux partenaires internationaux, en plus de ceux déjà nommés, sont l'Allemagne, la France, la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Japon. La Belgique, la Banque islamique de développement, le Koweït, l’Espagne et les États-Unis apportent aussi une aide importante au secteur.

Aucune actualité n'est en ligne pour le moment
Aucun événement n'est en ligne pour le moment

Chiffres-clés

 

 

Atouts & Opportunités

 Les entreprises marocaines intervenant dans le secteur de l’eau capitalisent aujourd’hui un véritable savoir-faire avec une forte vocation exportatrice notamment vers l’Afrique subsaharienne. 

 Les industriels sont regroupés au sein de l’Association marocaine de l'eau potable et de l'assainissement (AMEPA), association créée en 1997 pour relever les défis et défendre les intérêts du secteur de l'eau au Maroc. 

 Le secteur présente plusieurs atouts et confirme depuis plusieurs années sa vocation exportatrice :

- Un tissu d’industriels capitalisant une expertise de niveau international dans les technologies de traitement des eaux

- Une offre large et diversifiée couvrant tous les métiers de l’eau et de l’environnement : traitement et recyclage des eaux usées, gestion des eaux pluviales, traitement et recyclage des eaux industrielles, potabilisation d’eau, dessalement des eaux.

- Des compétences humaines et techniques hautement qualifiées

 

Liens utiles :

http://www.one.org.ma/

http://amepamaroc.com/