L’Industrie aéronautique prend de l’altitude : Le Maroc à la conquête du marché Japonais | Maroc Export

L’Industrie aéronautique prend de l’altitude : Le Maroc à la conquête du marché Japonais
L’Industrie aéronautique prend de l’altitude : Le Maroc à la conquête du marché Japonais Retour

Du 26 au 28 Septembre 2017

 
Maroc Export organise en partenariat avec le GIMAS la participation du Maroc à la
convention d’affaires de l’industrie aérospatiale au Japon « Aeromart Nagoya » prévue du 26
au 28 Septembre 2017, en accompagnant quatre représentants d’écosystèmes aéronautiques
marocains.
 
Cet événement qui représente un point de rencontre de premier plan entre les acteurs du
secteur aéronautique réunira l’ensemble des donneurs d’ordres japonais notamment
Mitsubishi Heavy Industries « MHI », Fuji Heavy Industries « Subaru », Kawasaki Heavy
Industries « KHI », IHI CORPORATION, Sumitomo, Nabtesco, qui fournissent 35% du
Boeing 787 mais aussi les acteurs internationaux tels que Airbus group, Boeing, General
Atomics, Bombardier, Daher Aerospace, Honeywell, Latecoer, Stelia et Safran.
 
Par ailleurs, dans le cadre du partenariat entre le Maroc et Boeing qui vise à mettre en place
un écosystème formé de fournisseurs de Boeing et d’une plateforme de sourcing basée au
Maroc, la participation marocaine à l’« Aeromart Nagoya » représente une occasion majeure
de rencontrer une grande partie des fournisseurs de Boeing pour les inciter à venir s’installer
au Maroc mais aussi de créer des partenariats stratégiques avec les acteurs clés des segments
de moteurs d’avion et d’aérostructures de l’industrie aéronautique (en préparation de
l’écosystème moteurs au Maroc).
 
Troisième économie mondiale, le Japon est très vulnérable à la situation économique
internationale du fait de sa forte dépendance vis à vis des exportations.
 
Le secteur industriel est très diversifié, et recouvre tant les produits de base (acier, papier) que
des produits de technologie de pointe. Le Japon domine ainsi les secteurs de l’automobile, la
robotique, les biotechnologies, les nanotechnologies, les énergies renouvelables. Le Japon est
le second producteur mondial de voitures et de bateaux.
 
Le secteur industriel contribue pour près de 30% au PNB. Le secteur des services compte
pour plus de 70% du PIB et emploie près de 70% de la population active.
 
Le marché japonais est en pleine transition pour passer d’une phase de développement à une
phase d’exploitation des aéroports. Le MLIT (Ministry of Land, Infrastructure, Transport and
Tourism) souhaite améliorer les aéroports de la capitale (Haneda & Narita) en renforçant les
mesures de sécurité pour contrer le terrorisme. Le MLIT engage aussi des mesures pour faire
face aux nouvelles demandes entraînées par la libéralisation de l’aviation (open skies) et
l’apparition de nouveaux acteurs tels que les compagnies low cost (Low cost carrier LCC).
 
Avec la venue des Jeux Olympiques en 2020 à Tokyo, le MLIT a établi en février 2015 une
politique de transport, où il est mentionné un élargissement des réseaux asiatiques. Le MLIT
s’engage à améliorer l’aéroport de Haneda en augmentant le nombre d’atterrissages/de
décollages en vue de l’arrivée de nouveaux Low Cost Carriers, mais aussi en créant de
nouvelles routes aériennes passant par-dessus la zone centrale de Tokyo et un nouveau
taxiway à l’aéroport de Haneda. De plus, le nombre de touristes étrangers augmente
rapidement : en 2015, le Japon a atteint un record avec près de 20 millions de touristes.
 
Malgré les crises internationales (11 septembre 2001, guerre d’Irak, 2003) et nationales
(catastrophe de Fukushima, 2011), le nombre de visiteurs est en constante augmentation.
 
Durant le dernier trimestre 2017, Maroc Export continuera sa quête vers de nouvelles
opportunités à travers la participation à des rendez-vous d’affaires mondiaux, positionnant
ainsi le Maroc en tant que destination aéronautique mondiale par excellence.
Lire la suite